Fondation Louis Vuitton (Paris)

IMG_20171217_120051_901.jpg

Il y a trois musées que je me suis promise de découvrir un jour : le Musée des Confluences, la Fondation Louis Vuitton et le Musée Guggenheim de Bilbao.

J’ai visité le Musée des Confluences en 2016. 2017 fut l’année de la Fondation Louis Vuitton.

La Fondation Louis Vuitton fut conçue par l’architecte Frank Gehry, celui-là même qui réalisa le Musée Guggenheim de Bilbao. Ce serait d’ailleurs en visitant le Pays basque que Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH et grand collectionneur d’art, aurait eu l’idée de faire appel à l’architecte nord-américain pour son projet de Fondation.

La Fondation Louis Vuitton est située dans le bois de Boulogne, à deux pas du Jardin d’acclimatation.

Ouverte au public depuis octobre 2014, elle a pour vocation de soutenir la création artistique contemporaine française et internationale. Des expositions, concerts, débats, colloques, séminaires et autres évènements pluridisciplinaires y sont régulièrement organisés.

Le bâtiment vaut, à lui seul, le détour : un navire de 70.000 tonnes, à la voilure complexe et gonflée ; un vaisseau de verre en suspension dans le ciel ; un insecte monstrueux aux élytres déployées.

Le corps est appelé l’iceberg. Il est habillé de 19.000 panneaux de Ductal® dont 16.000 adoptant différentes courbures. La charpente est faite d’acier et de bois.

Enveloppant l’iceberg, douze grandes voiles de verre pour une superficie totale de 13.500 mètres carré. Une architecture inspirée par les Palmarium qui ornaient jadis le Jardin d’acclimatation… mais également par le Grand Palais, monument parisien situé en bordure des Champs-Élysées.

Sur 46 mètres de haut, la Fondation est faite d’ouvertures, de failles, de superpositions, de géométrie en courbe, de reflets et de jeux de transparence. Elle offre par ailleurs, depuis ses terrasses, une vue époustouflante sur les gratte-ciels de Le Défense.

Dix ans auraient été nécessaires pour la réalisation de ce spectaculaire palais de cristal. Quatre, entre 2004 et 2008 pour les études. Six, entre 2008 et 2014, pour la construction.

J’ai eu la chance de visiter la Fondation Louis Vuitton à deux reprises en 2017 : la première fois, en avril, alors que l’artiste Daniel Buren l’avait brillamment métamorphosée en « observatoire de la lumière » ; une seconde fois, en décembre, alors qu’elle accueillait en son sein certaines de plus belles acquisitions du prestigieux MoMA de New-York.

Nous sommes le 19 janvier 2018. Il me reste donc – tic tac tic tac – 347 jours pour réaliser mon troisième « rêve » : visiter le Musée Guggenheim de Bilbao (…)

Site web officiel : http://www.fondationlouisvuitton.fr
Facebook : https://www.facebook.com/FondationLouisVuitton
Instagram : https://www.instagram.com/fondationlv
Twitter : https://twitter.com/FondationLV

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s