Colors, etc. au Tri postal de Lille

le

Saviez-vous que la couleur bleue supprimait la sensation d’appétit ? Mais que, en contrepartie, elle stimulait la capacité à penser créativement.

Saviez-vous que la couleur rouge augmentait la fréquence cardiaque ? Elle crée un besoin d’urgence et incite à de l’achat compulsif.

Saviez-vous que le vert était la couleur la plus reposante pour l’oeil humain ? Le vert diminue les tensions et facilite le repos.

Saviez-vous que la couleur jaune, très utilisée dans la pub pour symboliser l’optimisme et la jeunesse, entraînait les pleurs des bébés ?

Saviez-vous que les couleurs étaient capables de modifier notre humeur. Des cellules repeintes en rose et le taux d’agressivité des détenus chute drastiquement !

Saviez-vous qu’il existait 50 tons de noir et 67 de blanc ?

Et bien moi, je ne savais pas tout ça… jusqu’à la visite guidée de l’exposition “Colors, etc.”.

Cette expo se tient au Tri postal de Lille, dans le quartier d’Euralille, à deux pas de la gare Lille-Flandres.

La Tri Postal, c’est un ancien bâtiment industriel destiné au tri du courrier. Reconverti en un lieu culturel, il propose aujourd’hui une surface d’exposition de six mille mètres carrés, sur trois niveaux.

Mais revenons à “Colors, etc.”.

L’objectif de cette exposition est d’interroger le visiteur sur son rapport à la couleur. Et quoi de mieux pour ressentir la couleur que des installations immersives et ludiques.

“Colors, etc.” a également comme vocation de rappeler que la couleur est subjective. Dans un turquoise, certains verront plus de vert que de bleu ou l’inverse. En fonction de l’époque et du contexte, le jaune sera associé à la joie ou à la maladie… le vert, au bien-être ou à l’avidité (ou encore au diable, au poison). L’âge et le sexe influencent également notre rapport aux couleurs: le bleu est plus efficace auprès d’un public masculin, alors que le violet est la couleur préférée des ados.

L’influence des couleurs sur le psyché humain, les designers l’ont bien compris. D’où l’intérêt d’aborder la couleur de leur point de vue.

Cela m’amène au dernier volet de cette exposition: le Pigment walk, réalisé en collaboration avec le Design Museum Gent.

Le concept est génial : faire un trait d’union entre le passé et le présent, via la couleur. Je vous explique : d’un côté, vous avez L’Adoration de l’Agneau mystique, chef-d’œuvre de la peinture des primitifs flamands (+/- 1432). De l’autre, vous avez une centaine d’oeuvres de designers et d’artistes contemporains. Six cents ans les séparent.

Jan van Eyck (1390 – 1441) était précurseur dans l’utilisation magistrale des couleurs. De son tableau, 13 détails ont été isolés et ordonnés par couleur. Pour chacune des 13 tonalités, un ensemble d’objets de designs et d’oeuvres d’art a été composé. Cela donne un parcours pigmentaire original et riche.

“Colors, etc.” c’est au Tri Postal jusqu’au 14 novembre. J’ai lu de ce voyage au pays de la couleur qu’il avait « la saveur d’une fête foraine ». Ou encore, qu’il était « l’antidote à la morosité ambiante ». C’est pas faux.

Et, pour quelques euros de plus, je vous conseille vivement la visite guidée (le week-end uniquement). Guide passionné et passionnant ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s